web analytics

Oie d'Egypte

L'oie d'Egypte

Ce gros oiseau ressemblant à une oie est reconnaissable à ses longues pattes roses, son plumage partiellement beige contrastant avec son dessus plus foncé. L'adulte ne peut être confondu. Le juvénile, plus terne, évoque un peu une jeune tadorne de belon. Les sexes sont identiques, cependant on assiste à une forte variabilité individuelle. La tête et le cou sont jaunâtre à beige, avec une tâche brun-chocolat autour de l'œil et à la base du bec. La calotte est légèrement tachetée de brun-roux, un collier brun-roux cerne la partie inférieure du cou. Le haut du manteau, la poitrine et presque tout le reste du dessous présentent une teinte beige à jaune grisâtre, plus pâle sur les flancs. Le ventre est blanchâtre et de taches brun-chocolat de taille variable marquent la poitrine. Le bas du manteau et les scapulaires sont en général bruns, avec des nuances brun grisâtre chez certains oiseaux, brun roussâtre chez d'autres. Le dos, croupion, sus-caudales et queue sont noirs. Les couvertures sus-alaires blanches sont bordées par une ligne foncée le long des grandes couvertures. Les rémiges et les rectrices primaires sont noirâtres, les secondaires vert ou pourpre métallique, les tertiaires partiellement rousses. Le dessous des ailes est blanc.

Les juvéniles possèdent un plumage plus terne que les adultes. De plus, les taches sur la calotte et la poitrine, le collier qui marque la transition entre le cou et la poitrine, sont absents. La calotte, la nuque et le dessus des ailes présentent des nuances de brun-gris. 

Oie d'Egypte

Oie d'Egypte

Oie d'Egypte

Oie d'Egypte

CSI DESIGN crée votre site internet vitrine

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site