web analytics

Impala

L'Impala

Les impalas ressemblent à des gazelles ou des antilopes et mesurent généralement de 1,10 m à 1,50 m de longueur. Les mâles mesurent de 85 à95 cm de hauteur à l’épaule, les femelles mesurent de 75 à 85 cm de hauteur à l'épaule.  Le mâle, comme la femelle, est d’un brun rougeâtre sur le dos et beige sur les côtés. Le ventre de l’impala de même que ses lèvres et sa queue sont blancs.

Il faut aussi mentionner leurs lignes noires uniques à chaque individu au bout des oreilles, sur le dos de la queue et sur le front. Ces lignes noires sont très utiles aux impalas puisque ce sont des signes qui leur permettent de se reconnaître entre eux. Ils possèdent aussi des glandes sécrétant des odeurs sur les pattes avant et sur le front. Ces odeurs permettent également aux individus de se reconnaître entre eux.

Les impalas mâles et femelles ont une morphologie différente. En effet, on peut facilement distinguer un mâle par ses cornes en forme de S qui mesurent de 40 à 90 cm de long.

L'impala est une antilope gazelliforme, athlétique et très gracieuse, réputé pour sa vitesse et son agilité à bondir. L'ouie et l'odorat de l'impala sont complétés par une vue excellente.

Les impalas ont de longues pattes fines et légères, une musculature sèche concentrée près du corps avec des cuisses très musclées. Leur colonne vertébrale est très flexible et leurs os sont fins et légers. Les impalas ont un corps mince, élancé avec une petite tête et de grands yeux. Leurs sabots serrés, sont frêles et très pointus. Leurs poumons sont très développés et favorisent les échanges gazeux : ils peuvent consommer près de 380 millilitres d’oxygène par kilogramme par minute, soit plus de 23 litres par minute pour un mâle adulte normal. Leurs bonds peuvent atteindre jusqu'à 12 mètres de longueur.

Les impalas sont des animaux diurnes; ils passent donc la majorité de la nuit à se reposer et à ruminer et se déplacent le jour afin de trouver de nouveaux espaces nourriciers. Les impalas sont des animaux ayant une structure sociale relativement développée. Un troupeau peut contenir de 15 à 100 individus selon le territoire disponible. Dans un troupeau on retrouve un mâle dominant et plusieurs femelles avec leur progéniture ainsi que d'autres mâles impubères. Ces mâles formeront alors un groupe de mâles sans femelles qui tenteront plus tard de s’imposer (individuellement) ou simplement de « voler » la femelle d’un autre mâle.

Il arrive parfois qu’un mâle dominant ne puisse pas se reproduire car il est trop occupé à défendre son territoire et à repousser les autres mâles pour garder ses femelles à lui seul. Durant les saisons humides, le troupeau restera ensemble, alors que durant la saison sèche, les impalas s’éparpilleront le plus possible. Cette situation est due à une nourriture moins abondante durant la saison sèche et que durant la saison humide, le mâle dominant désire garder les femelles pour copuler.

Les mâles sont matures sexuellement à un an alors que les femelles le sont à un an et demi. Néanmoins, les mâles n’auront pas de territoire avant l’âge de quatre ans et donc ne se reproduiront pas avant cet âge.

L’accouplement a lieu normalement entre les mois de mars et mai. 

Avant l’accouplement, les mâles reniflent l’urine des femelles pour déceler la présence d’œstrogène. Si le taux est bon et s’il désire copuler, il commencera alors à rugir et approchera la femelle et bougeant sa tête du haut vers le bas pour lui faire savoir ses intentions. La femelle n’a d’autre choix que de se soumettre et s’ensuivra une gestation d’environ 200 jours. Peu avant l’accouchement, la femelle se retirera du groupe et donnera naissance à son unique (parfois 2) petit. Elle prendra soin de le nourrir et le laver jusqu’à l’âge de quatre mois et demi.

CSI DESIGN crée votre site internet vitrine

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×